Téléphone, le fil de la vie
∫ Ce film a reçu le prix du public des Nuits Photographiques 2015. ∫
 
∫ Lauréate des Nuits Photographiques 2015. ∫
∫ Téléphone, le fil de la vie a été exposé par Barbara Polla (Galerie Analix) et présenté par Paul Ardenne 
à l'Espace Topographie de L'art lors de Video Forever - Jeux de mémoire ∫ 

La vie d’un homme en 43 images, depuis sa naissance jusqu’à sa mort à 43 ans.


Cet homme a fait partie des employés de France Télécom. Il fait aussi partie de ceux qui se sont suicidés au sein de cette entreprise. C’était en 2001.

En 2013, les suicides causés par la souffrance au travail continuent de ponctuer l'actualité. Les mauvaises gouvernances affectant le secteur public et privé conduisent des individus à mettre fin à leurs jours sans qu'aucune mesures ni sanctions concrètes ne soient prises.

Cette vidéo fait partie d'une installation de grand format et vise à s'inscrire dans le genre de la peinture d'histoire. ​
Sur le principe du times lapse, les images et les sons épousent un système binaire, propre aux télécommunications. Il n'y a que deux couleurs. Les sonorités sont celles du tic-tac, du téléphone en attente, du bip parfois long, parfois court du morse qui retrace la vie de l'employé.
À mesure que l'homme est exposé à la violence morale et psychique, des images subliminales montrant des travailleurs à la chaîne apparaissent. Plus ces images deviennent lisibles, plus celles de l'homme se détruisent illustrant la souffrance endurée. Le rythme s'accélère et les voix raisonnant les slogans deviennent hypnotiques. Les images et les bips du morse se joignent aux SOS désespérés envoyés par celui qui ne trouvera personne pour l'écouter. La voix bienveillante de la femme indiquant ne pouvoir donner suite à son appel scelle son destin. Tout s'emballe, jusqu'au bip qui tombe comme un couperet achevant sa vie.

Le téléphone sonne dans le vide, la connexion internet échoue, personne ne répond ni ne comprend son message martelé en morse. C'est l'échec de la communication. Il se pend, au bout du fil.  

 

Année de production : 2013

Durée : 05'52 min

Je dédie ce film à tous les gens en souffrance dans leur travail,

à tous les disparus suicidés ou blessés par le travail,

avec une pensée évidente pour mon père. 

– AVERTISSEMENT –

 Ce film est susceptible de heurter des spectateurs sensibles et le jeune public.

En raison de stimulations lumineuses fortes, ce film est fortement déconseillé aux personnes photosensibles ou sujettes aux crises d'épilepsie.

 
 
Video Forever - Jeux de mémoire à Espace Topographie de l'art
Rencontre avec Barbara Polla et Paul Ardenne

Présentation du film à l'Espace Topographie de l’Art - 15 rue de Thorigny Paris 3ème 

❝ Pourquoi doit-on se rappeler ? (...) On se rappelle pour ne pas cesser d'aimer, parce que l'on ne cesse pas d'aimer, peut-être aussi pour se venger. Une mémoire d'amour est toujours une mémoire de vengeance d'une manière ou d'une autre. C'est un travail de mémoire fait par une fille sur son père.  ❞ 
Paul Ardenne
Paul Ardenne à Paris le 27 octobre 2015 à propos du film "Téléphone, le fil de la vie" lors de la conférence Vidéo Forever sur le thème Jeux de mémoire
❝ Plus ces images apparaissent, plus ces images deviennent lisibles, plus celles de l’homme se détruisent jusqu’au bip qui tombe comme un couperet, lâchement. Dans cette mémoire traumatique qui commande des réactions, des réactions morales de puissantes réminiscences, il y a le désir de rendre justice contre l’oubli. ❞ 
Paul Ardenne
Espace topographie de l'art

Barbara Polla est une médecin, galeriste, écrivaine, chercheuse et femme politique suissesse. 

Depuis 1991 Barbara Polla poursuit une activité de galeriste à Genève programmant des artistes hyper-contemporains collaborant avec de critiques d'art et commissaires extérieurs à la galerie, publiant sur l'art. 

Depuis 2008, Barbara Polla collabore avec Paul Ardenne (expositions, conférences, livres) et organise de façon nomade et régulière des expositions de la galerie Analix Forever à Paris. 

Barbara Polla s'engage pour la liberté ainsi que pour celle des femmes. Elle milite pour la liberté de l'art.

Rencontre avec Barbara Polla (Galerie Analix)

Paul Ardenne, né en 1954 est un historien, historien de l'art, commissaire d'exposition et écrivain français.

 

Spécialiste de l'art contemporain, il enseigne l'histoire de l'art à l'Université d'Amiens. Les recherches de Paul Ardenne se focalisent sur l'art contemporain, l'architecture et l'art dans l'espace public. 

Paul Ardenne donne des conférences dans tous les domaines de l’art et de l’architecture, ainsi que dans le domaine de la vidéo d’art. Il participe en qualité de conférencier aux soirées bimensuelles de projections vidéos à thème, appelées Video Forever organisées par Barbara Polla. Ces sessions académiques ont pour objectif de promouvoir l’art vidéo. 

Fanny Bastien contact[@]fannybastien.fr ​© 2019 / Tous droits réservés / Paris (fr) 

  • Grey Facebook Icon
Espace topographie de l'art
Prix du public des Nuits Photographiques
Rencontre avec Guillaume Chamahian
Remise des prix en présence de Guillaume Chamahian et de Valérie Wincker Grand Prix du jury

La remise des prix des Nuits Photographiques s'est tenue samedi 19 septembre 2015 après plusieurs nuits de projection au pavillon Carré de Baudouin. 

Membres du jury présent :
- Pascal Beausse, Responsable des Collections Photo au Cnap
- Valerie Cazin, Directrice de la galerie Binône / Paris
- François Cheval, Directeur du Musée Nicéphore-Niépce
- Lucy Conticello, Directrice de la photo à M, le magazine du Monde
- Pauline Martin, Musée de l’Elysée à Lausanne
- Patricia Morvan, Responsable des projets culturels et des expositions à l’agence VU
- Barbara Polla, Ecrivain / Directrice de la Galerie Alanix Forever, Genève
- Marie-Pierre Subltil, Rédactrice en chef du magazine 6Mois
- Christine Vidal, Directrice adjointe du BAL / Paris
- Ericka Weidmann, Directrice en chef de l’Oeil de la Photographie
- Erick Wojick, Festival International du court métrage à Clermond-Ferrand
- Barbara Wolffer, Chef du département de l’Art dans la ville / Mairie de Paris / Direction des affaires culturelles
- Guillaume Chamahian, Directeur des Nuits Photographiques

Section des Nuits Photographiques
Pavillon Carré de Baudouin
Pavillon Carré de Baudouin

Fanny Bastien contact[@]fannybastien.fr ​© 2019 / Tous droits réservés / Paris (fr) 

  • Grey Facebook Icon